Veillées urbaines, mercredis 2, 9, 16 août, près de la place de la Vieille Horloge, 21h
A l'invitation de Patrimoine Yonnais, une plongée dans la culture régionale et la mémoire de la Ville: chansons, musiques, la légende de Béatrix des Fontenelles, faits divers, 14-18, mémoire du poète Marcel Chabot, des sculpteurs Martel, du peintre Michel Bourmaud. diaporamas. Avec Olivier pi Fanie.

Bernancio limérot 120
La muntrance de Challàe, Daus atoumes, A l'ile de Rét, Souvenences de Nàu, Vin gris, Le rap dau chat jhàune, Rigourdaenes en ou, Mentries

Parlanjhe de ché nous. Ine émission su RCF Vendée, le sémadi a 18 eùres 15.
Avéc Micha Gautàe pi daus énvitais.

Le poetevin-séntunjhaes den la seguence daus parlanjhes de France
En 2007 daus séntunjhaes é le menisce Busserea aviant vénghu a devisàe le séntunjhaes dau poetevin den la seguence dau menistaere de la çhulture.In cunséll sientous o z-at remi en pllace.
informations

Arantéle-service
Vous voulez une traduction en parlanjhe (menu, invitation, etc.). Vous recherchez une chanson. Vous voulez savoir l'origine d'une coutume, les rites du mariage à l'ancienne (vêpres de la mariée…), transmettez votre demande à contact@arantele.org ou en téléphonant au 02 51 05 71 80.



Association déclarée (n° 852003134, J.O. 30 août 1978), Arantéle, du latin aranea tela « toile d’araignée », a pour buts :
• la promotion de la langue poitevine-saintongeaise (poitevin-saintongeais) dans « l’unité et la diversité des parlers qui la composent »
• de défendre et de développer son emploi écrit et oral dans la vie courante, les moyens de communication (journaux, radio, télévision…)
• de promouvoir son apprentissage et son usage à l’école, dans tous les ordres d’enseignement.

Arantéle adhère depuis sa fondation à l’UPCP (Union pour la culture populaire en Poitou-Charentes-Vendée), devenue UPCP-Métive. Elle a contribué à la prise en compte de la langue régionale au sein de cette union d’associations : commission Parlanjhe, publications, formation, collection Parlanjhe de Geste éditions, société créée par l’UPCP en 1992.

En 1982, Arantéle est membre fondateur de l’Atelier de tradition et d’éducation populaire qui allait devenir La Soulère, association dont l’objectif est la promotion de la culture régionale par des cours et des ateliers, des animations, des spectacles. Elle bénéficie d’une convention avec la ville de La Roche-sur-Yon.

Arantéle publie le journal Bernancio ! (trois numéros par an) depuis 1984.



Réalisation : M.D.